Cuisine, pâtisserie et mathématiques : Une recette gagnante

Spread the love

Beaucoup d’enfants pensent que les mathématiques ne servent qu’à résoudre des problèmes tortueux, enseignées en classe à l’école dans l’unique but de donner des maux de tête ou déterminer notre quotient intellectuel. Avouez, vous aussi vous y avez parfois pensé …

Je vais vous dire un secret vous êtes prêt(e) ? Regardez autour de vous … Regardez encore …

« Les mathématiques sont partout ! »

Vous allez à la boulangerie acheter votre pain, on vous rend la monnaie: vous faites des calculs, des mathématiques.

Ohh zut ! vous avez rendez-vous à 8h et il est déjà 7h37 ? combien de temps vous reste-t-il pour rejoindre le cabinet médical ? Vous faites des mathématiques.

Vous jouez au Monopoly, les billets de banque plein les mains, prêt( e ) à acheter un nouvel hôtel pour 10.000€ et il vous reste combien …. 5,100€ ? Vous faites des mathématiques !

Humm la bonne pizza Régina bien chaude et croustillante ! vous êtes 6 convives prêts à la déguster et à la découper en parts égales ? Vous faites des fractions, c’est-à-dire des mathématiques !

Oui, le quotidien offre de nombreuses occasions d’apprendre et de renforcer ses compétences en mathématiques car l’école ce n’est pas le seul lieu où l’on peut nourrir le développement intellectuel et cognitif.

Cuisine et mathématiques ? Un vrai régal !

1 – Les Mathématiques en cuisine – Pourquoi ?

cuisine mathématiques

Prenez le goûter par exemple ; le « 4-heures » est propice à la discussion avec nos petits bambins, voire à une gentille négociation :

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment hacker son cerveau pour progresser en maths ?

Vous pouvez lui demander combien de biscuits il lui restera demain pour le goûter s’il ou elle en mange la moitié ? le tiers ?

Vous voyez comme la gourmandise peut être un excellent moyen de capturer leur attention et de leur enseigner quelques bases dans un environnement ludique, détendu et bienveillant.

La cuisine en est un parfait exemple et je vous propose plusieurs astuces au quotidien pour stimuler l’intérêt de votre enfant pour les mathématiques et de garantir ainsi un apprentissage plus serein à long terme.

Il existe une multitude de raisons pour lesquelles la cuisine a le pouvoir d’améliorer les compétences mathématiques des enfants, et pas seulement d’ailleurs.

Mais nous citerons ici trois raisons, celles qui nous paraissent les plus révélatrices.

1.1 – Des révisions multidisciplinaires et culinaires

En plus d’être des pratiques courantes, cuisiner et pâtisser sont très abordables pour un enfant ou un adolescent car elles s’inscrivent dans le quotidien, dans la vie.

Cuisiner ne demande pas seulement de mesurer (notion de volume, arithmétique) mais aussi de prendre conscience des matières et des réactions chimiques, et même de réviser la grammaire des verbes impératifs employés dans les recettes (mélangez, versez, épluchez).

1.2 – La liberté de créer

Ne dit-on pas aussi que si la pâtisserie c’est de la chimie alors la cuisine c’est de la création ?

Alors, pour un jeune enfant démontrer sa capacité à suivre une recette avec un soupçon de créativité, d’audace en ajoutant sa propre création intérieure est une expérience plus qu’enrichissante.

En effet, la gestion mentale développée par le pédagogue Antoine de la Garanderie (cliquez vers l’article) révèle que le dernier acte dans le processus d’apprentissage, l’imagination créative,  est de s’appuyer sur ses connaissances acquises pour oser inventer.

Votre apprenti cuisiner est donc excatement à cette étape et il améliore non seulement son développement cognitif mais aussi la confiance en soi.

1.3 – La responsabilité

Concocter un plat est aussi l’occasion pour l’enfant de suivre de A à Z un plan d’actions. D’autant plus s’il s’agit d’un menu avec 2 recettes.

Sous votre supervision, il va apprendre à planifier, à coordonner, à patienter et à travailler en équipe. Autant de compétences qui lui seront utiles dans ses devoirs et à l’école, en particulier en mathématiques où l’effort, la discipline et la patience sont nécessaires pour réussir.

 

2 – Les Mathématiques en cuisine – Comment ?

2 .1 – L’Arithmétique

Je vous propose de faire des muffins aujourd’hui ! Pourquoi ?

Parce que les enfants les adorent et en plus la recette est très simple à exécuter.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Opération "rentrée cool" !

cuisine mathématiques recette muffins

Et aujourd’hui, votre enfant a invité ses amis pour un goûter ce samedi. C’est une recette pour 4 muffins. Alors, c’est l’occasion de lui demander, par exemple, combien d’après lui chacun de ses amis va manger de muffins ?  Ainsi, combien de muffins au total ? et enfin, comment accommoder la recette pour confectionner tous ces muffins ?

Ainsi, l’addition, la soustraction, la multiplication, la division se matérialisent devant lui, deviennent concrètes ; Des opérations rudimentaires qui peuvent devenir une seconde nature pour lui.

 

2.2 – Les Systèmes de mesure numérique

La pâtisserie et aussi un excellent terrain d’apprentissage des mesures.

Regardez notre recette des muffins, les litres et les décilitres cotoient les grammes, les décigrammes, les cuillères à café et les cuillères à soupe.

Autant de mesures qui proposent d’améliorer sa compréhension et son agilité mentale du système des mesures numériques.

 

2.3 – La géométrie

cuisine mathématiques géométrie

 

Tous les récipients, plaques de cuisson, casseroles et moules à gâteaux sont d’excellents prétextes de revoir les formes géométriques : cercle, rectangle demi-sphère, etc.

Les outils culinaires ont besoin de la géométrie pour créer des formes uniformes !

 

Cette discipline mathématique peut être abordée pour visualiser des concepts et notions difficiles à conceptualiser pour des enfants. La géométrie dans l’espace, par exemple. J’en suis la preuve.

« Quelle est l’intersection entre un cube et un plan ? ». Silence. On peut entendre une mouche battre des ailes dans la classe… Je suis au collège, j’ai 13 ans et ce sont mes premiers cours de géométrie spatiale. Je me demande : « c’est quoi un plan qui coupe un carré ? » Aucune idée.

Plus tard, je suis dans la cuisine, préparant une tarte aux pommes avec maman.   Je saisis une pomme et mon devoir de maths me revient soudainement en mémoire « Quelle est l’intersection entre une sphère et un plan ? »

Je reste là. Maman s’impatiente. « Mais alors, qu’est-ce que tu attends ? »

« C’est quoi l’intersection entre une boule et un plan, maman? ». Je lui explique mon problème de géométrie.

« La sphère c’est la pomme, et le sopalin le plan, on est d’accord ? » – j’acquiesce.

cuisine mathématiques géométrie spatiale

 

Alors elle se saisit d’un couteau et tranche la pomme en deux. Elle pose une moitié de pomme, la face lisse et humide, sur une feuille de sopalin.

Quand après quelques secondes, elle la retire du papier, un cercle s’est formé !

C’est la première fois que je vois la géométrie dans l’espace, la première fois que je la comprends !  Une véritable révélation !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Tout sur le cahier de vacances gratuit !

 

 

2.4 – L’algèbre numérique

Les équations à 2 inconnues sont très souvent la hantise de beaucoup d’élèves. Ma passion pour les fraises m’a permis de matérialiser en cuisine cette thématique mathématique.

« 2X + 8Y + 3X » ça fait combien ? » Je revois le regard bienveillant et interrogateur de papa, assis à mes côtés.

« Ça fait … 13 XY, non ? »

« D’accord … Imagine que X représente des choux de Bruxelles (je grimace ici car je déteste ces légumes) et Y sont des fraises (j’en suis dingue !) alors est ce que t’aurais envie de les mélanger ? »

« Ha non ! » – répliquai-je aussitôt

« Bon si je te propose les fraises avec les fraises ET les choux de Bruxelles entre eux, est-ce que te va ? »

De ses nombreux travaux et observations auprès des enfants, la pédopsychiatre Maria Montessori a développé l’éducation sensorielle et notamment le concept de motricité fine par lequel « « L’enfant ne peut pas penser sans ses mains ». Quant à moi, j’ai aussi appris avec le ventre !

 

2.5 – Les fractions et la conversion

Revenons à nos muffins :

½ sachet de levure.

25 cl correspond à combien de litres ?

100g ça fait combien de kg ?

¼ de litre de lait ça fait combien de cl ? de litres ?

Autant de manipulations quantitatives qui ont un but : réussir la recette afin d’obtenir les délicieuses gourmandises attendues.  Ce qui développe sa maîtrise des conversions et des nombres mais surtout leur donne du sens, du réel.

 

Et maintenant ?

Nous l’avons vu, enseigner les mathématiques en cuisine est une façon amusante et interactive d’enseigner certaines des bases des mathématiques. Alors pourquoi ne pas faire travailler vos enfants dans la cuisine et utiliser cette expérience comme un outil d’enseignement ?

C’est à vous de jouer ! Fâites donc des mathématiques ensemble et en cuisine !

Sources

« Faîtes-les réussir en maths » – Armelle Géninet, Pédagogie Formation, 2017.

https://www.singaporemath.com/

https://www.montessori-france.asso.fr

Photos de Ivanna Kykla   cottonbro  Pavel Danilyuk  from   Pexels

Si vous avez d’autres techniques à me suggérer, n’hésitez pas à me les faire savoir dans les commentaires ci-dessous. Si vous voulez être informé(e) des nouveaux articles, laissez-nous votre e-mail et recevez notre e book sur des « maths relax les week-ends » !

 

 

 

9 Comments

  1. Gourmande comme je suis je pense que si on avait utilisé la cuisine pour m enseigner les mathématiques mes notes auraient été bien meilleures…
    Le côté pratique permet de comprendre l intérêt des notions et apprend sans s en rendre compte..
    Bravo pour tes articles.

    • Oui, un apprentissage gourmand, pratique et quasi sans effort
      Merci d’avoir partagé ton ressenti

  2. Oui c’est vrai que les maths sont partout ! Je me souviens l’époque de mon collègue ou en cours de maths on nous avait montrer comment ils s’intégraient dans notre quotidien ne serait ce que dans un chou romanesco ou dans la vache qui rit ! Très bonne idée de lier l’apprentissage avec la cuisine, c’est plus ludique.

    • Ha le choux romanesco et le nombre d’or ! J’en parlerai dans un prochain article
      Merci d’avoir partagé ton ressenti

  3. Bonjour Line,
    Excellent article, qui fourmille d’exemples différents sur des domaines très variés autours des mathématiques. Ce sont d’excellentes façons de parler de mathématiques à travers le jeu et la curiosité. J’adore. J’avais déjà testé personnellement quelques idées mais j’avoue avoir été séduite dans ton article par ton approche de la géométrie dans l’espace. Je n’y avais pas pensé! Merci pour ce partage

    Emeline
    Com’ une pro

    • Bonjour Emeline, je suis ravie que cet t’article t’ait plus ! La cusine regorge d’expériences gourmandes et multidisciplinaires 🙂
      Merci pour ton commentaire

  4. Hello. La cuisine est un moment de partage mais toute expérience est l’occasion d’apprendre avec les plus petits. Compter le nombre de cuillères, les oeufs, c’est tout simple et amusant. Mes enfants adorent.

    • Absolument, c’est un lieu d’apprentissage à portée de main ! Merci pour tes retours

  5. Cest une bonne expérience a faire en famille ! Toute activité dans la cuisine a l’extérieur est bon à prendre pour enseigner à nos enfants !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*