Ovide Decroly : Pedagogie Active

Spread the love

C’est en 1871 à Rénaix (Belgique) que naît Ovide Decroly. Il grandit dans une famille bourgeoise auprès de sa soeur Armande et de son frère Raphaël. Son père est un industriel qui leur transmet son amour pour la nature, les animaux et le bricolage. le jeune Ovide est un bon élève, habile de ses mains mais s’ennuie beaucoup durant les cours tout en se rêvant devenir médecin.

En 1896, à 25 ans, Il devient médecin spécialiste en anatomie pathologique, neuropsychiatrie et psychologie, et se passionne sur les maladies mentales des enfants déficients qu’il préfère nommer « irréguliers« .

Grâce à ces recherches fructeuses, il attire l’attention des pouvoirs publiques qui lui confère la charge de créer l’Institut d’enseignement pour enfants retardés ou anormaux en 1901: c’est le premier laboratoire de psychologie de Belgique.

Ovide Decroly médecin, psychologue et éducateur

Les résultats de son premier laboratoire de psychologie sont au-delà de ses attentes et il fonde un an plus tard sa première école l’Ermitage pour enfants « normaux », un établissement expérimental fondé sur des sciences nouvelles. Il en retire ainsi deux grands enseignements qui façonnent les fondations de la pedagogie active Decroly:

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Votre enfant fait des erreurs en mathématiques ? Tant mieux !

ovide decroly globalisation

Un enfant est un être global

C’est une personne à part entière: il ne doit pas être seulement perçu comme un élève ce qui le réduirait à une entité vierge telle une terre de glaise juste bonne à être façonnée. L’enfant forme un tout, il n’y a pas de séparation entre son être intellectuel, psychique et physique; Il a besoin d’être stimulé pour avoir envie d’apprendre.

C’est un être qui donne et qui reçoit, qui analyse et expérimente, qui écoute et s’exprime.

Un enfant est unique

C’est un être singulier avec sa propre histoire, son propre développement physique et intellectuel, sa manière d’aborder et de voir le monde, son potentiel propre plein de ressources qu’il ne tient qu’à mobiliser pour qu’il se libère.

 

La pedagogie active Decroly

La pédagogie Decroly s’appuie sur deux concepts majeurs qu’il a empruntés aux observations récoltées dans ses laboratoires de psychologie auprès des enfants:

  • la Globalisation
  • Les Intérêts Communs

 

Deux concepts majeurs

La Globalisation

« l’enfant voit globalement, il reconnâit les objets et les êtres sans en reconnaître les parties, il dessine globalement, il écrit globalement … » – Ovide Decroly

Et il faut absolument « favoriser le développement intégral de toutes les facultés et d’adaptation au milieu naturel et social où l’enfant devra passer son existence ».

L’enfant aborde spontanément le monde de manière globale et ce n’est que petit à petit qu’il va passer du composé entier réel et concret vers les détails abstraits et le particulier.

Les Intérêts Communs

Il existe 4 centres intérêts ou besoins de base pour chaque enfant qui vont mobiliser toute sa créativité et son attention pour qu’ils soient assouvis:

  • nourrir (se)
  • protéger des intempéries (se)
  • défendre (se)
  • travailler

Car pour le médecin-pédagogue,

« il faut mettre un intérêt maximal à la base de tout ce qu’on donne à l’enfant. l’intérêt éveille l’attention maximale ».

L’enseignant est ici un collaborateur qui assiste l’enfant dans ses recherches et ses questionnements.

A partir d’un centre d’intérêt tel que se nourrir dans la forêt, l’enfant se lance dans une enquête qui ne se cloisonne pas à une seule discipline ou domaine. Il fait ses propres expériences et découvertes qui alimentent sa manière d’aborder la science, l’histoire, les mesures, les mots etc.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La pédagogie ZPD de Lev Vygotski

 

3 Axes de développement de l’enfant

Observation, Association et Expression

Elles sont les opérations mentales essentielles dans la pedagogie active Decroly:

En effet, Ovide Decroly ajoute que

 » l’enfant associe, abstrait, généralise; il faut seulement lui donner l’occasion d’associer à des éléments d’ordre plus élevé »
Observation/ Mesure
« Observer, c’est plus que percevoir. C’est établir des relations entre les degrés, rechercher des rapports entre des intensités différentes ».

On retrouve ici l’Observation comme pilier de la Démarche Scientifique. Elle permet ainsi d’expérimenter, de valider et de vérifier des hypothèses.

La Mesure, c’est les Mathématiques: on pèse, on mesure avec des éléments de son corps (pied, main, pouce …). En grandissant on utilsera les unités universelles (gramme, mètre etc.)

Association

Comment gérer l’espace et le temps ?

On apprécie ici et maintenant pour comprendre ailleurs et autrefois. C’est par ce biais que l’enfant aborde la Géographie et l’Histoire.

Expression
 » L’enfant agit, crée imagine, exprime; il suffit de lui donner les matériaux et les occasions pour qu’il continue à développer des tendances actives ».

A travers cette démarche, l’enfant s’exprime par deux biais:

  • en questionnant son professeur
  • en restituant ce qu’il a appris.

Ainsi il pourra le faire à travers les langues, les arts (théâtre, danse, peinture, sculprure), les arts plastiques, la communication.

 

Individualité et Collaboration

Decroly souhaite avant tout former des êtres autonomes et sociables. Il faut donc aider l’enfant simultanément à :

  • développer son potentiel et sa personnaité, et
  • lui donner les clés pour s’adapter au monde qui l’entoure.

La bienveillance et l‘entraide en sont le coeur; il ajoute que

« les conflits sont traités dans une volonté d’écoute, la parole de chacun est écoutée, les erreurs sont acceptées sans stigmatisation »

 

Le jeu

Pour Ovide Decroly, le jeu révèle la curiosité intellectuelle de l’enfant que l’on se doit d’accompagner:

« En jouant , l’enfant se prépare à répondre à ses tendances et, par suite, à vivre sa vie d’adulte. »

Tels les lionceaux qui jouent à mordiller leur maman afin d’apprendre les rudiments de la chasse.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La pedagogie positive : apprendre avec le corps

Il est aussi convaincu que la joie qu’un enfant exprime, c’est de l’énergie qui décuple ses sens:« les exercices sensoriels ont moins pour effet de développer le sens lui-même que de donner à l’enfant l’occasion d’enregistrer ses impressions, pour les associer avec d’autres ». Ainsi stimulé, il apprend mieux, il retient mieux et il développe un appétit joyeux pour la connaissance.

 

 

La pedagogie active Decroly et les Mathématiques

La pedagogie active Decroly a fortement influencé Hans Freudenthal (1973), Mathématicien Juif-allemand-née néerlandais. Il a apporté des contributions substantielles à topologie algébrique et à l’enseignement des mathématiques.

Decroly propose une approche intuitive de l’enseignement des Mathématiques, basée sur les expériences et les actions concrètes des élèves, s’opposant à une confiance unilatérale dans la logique et à l’introduction dès le début d’un cadre théorique abstrait.
Ce n’est pas l’abstrait en soi, mais la transition du concret à l’abstrait et le retour du concret qui sont les plus importants.

Ce rôle est joué par les visualisations, les perceptions, les matériaux concrets et les images mentales dans la génération de connaissances.

Influence et Héritage

Des pédagogues de la seconde moitié du 20ème siècle revendiquent son héritage; nous citerons Célestin Freinet et le Brésilien Paulo Freire.

Sources

Pour en savoir davantage sur la pedagogie active Decroly, vous pouvez visitez les sites officiels suivants.

http://fondationdecroly.be

www.ecoledecroly.be

C’est article fait partie de mon défi 30 jours; retrouvez-en la description via le lien suivant https://la-baguette-math-et-magique.com/mon-defi-30-jour…nir-bon-en-maths/

Si vous avez apprécié ou souhaitez me poser une question ou faire un commentaire, je serai ravie de vous répondre.

 

2 Comments

  1. Je n’avais jamais entendu parlé d’Ovide Decroly, contrairement à Freinet qu’il aura influencé. Un retour aux sources très intéressant .

  2. Je ne connaissais pas Ovide Decroly mais c’est intéressant l’axe qu’il emploie.
    Je ne peux que abonder dans son sens quant à la place du jeux et de la joie dans l’apprentissage !
    Merci pour cette découverte.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*