Célestin Freinet : Une Pédagogie Alternative en 7 Points

Spread the love

Célestin Freinet, instituteur et pédagogue

En 1920, sitôt son diplôme d’instituteur en poche, Célestin Freinet (1896-1966) milite pour une éducation populaire et démocratique qui met l’enfant au cœur d’un projet éducatif afin qu’il devienne un individu et citoyen autonome, créatif et responsable.

C’est dans ce but qu’il crée en 1948 avec son épouse Elise, institutrice elle-aussi, l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne ou ICEM pour former les enseignants à sa nouvelle pédagogie.

Une pédagogie conçue comme un projet de société, basée sur l’Apprentissage par la Pratique et la Collaboration et qui s’articule autour de 7 principes :

  • La libre expression
  • La coopération entre élèves
  • L’organisation coopérative / la gestion de la vie scolaire par les élèves eux-mêmes
  • Le rôle de l’enseignant
  • Le tâtonnement expérimental et la méthode naturelle
  • L’autonomie
  • Le rythme et le suivi individualisés

1- La libre expression

libre expression freinet

Pour Célestin Freinet : « il faut que l’enfant ait le goût de dire, d’écrire quelque chose, de s’exprimer. Il faut donc qu’il ait la possibilité de parler à des gens qui l’écoutent ou qui le lisent ».

Il encourage ainsi l’expression libre et la créativité au sein de l’école grâce à l’imprimerie.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La Pédagogie Explicite

Par conséquent, chaque élève travaille seul ou en groupe à la rédaction d’un texte, qu’il imprime afin qu’il soit étudié par tous les élèves.

En devenant à la fois auteur, éditeur, imprimeur, l’enfant accroît son intérêt pour le travail à l’école et pour la créativité.

2- La coopération entre élèves

cooperation communaute freinet

La pédagogie Freinet encourage les travaux de groupes dans toutes les disciplines.

Le pédagogue ajoute que « l’enfant n’aime pas le travail de troupeau auquel l’individu doit se plier comme un robot ».

En effet, chaque enfant présente son travail individuel au groupe. Et de façon collective, les élèves de la classe apportent des améliorations au projet. Ils apprennent ainsi à s’exprimer, à donner un avis constructif, à découvrir. Par ce biais les enfants comprennent leur apprentissage.

3- L’organisation coopérative de la classe / la gestion de la vie scolaire par les élèves eux-mêmes

organisation cooperative freinet

Célestin Freinet propose une nouvelle organisation qui reflète sa vision de « l’école de la démocratie ».

Pour lui, « l’enfant et l’homme sont capables d’organiser eux-mêmes leur vie et leur travail pour l’avantage maximum ». 

A l’école, on encourage les travaux de groupe que les élèves forment librement.

On fait ainsi confiance aux élèves pour gérer leur classe comme une communauté (règles de vie, gestion des conflits, mise en place des projets), sous l’œil bienveillant et tutoriel de l’enseignant.

L’enfant est alors rendu un individu responsable.

4- Le rôle de l’enseignant

role enseignant freinet

L’enseignant n’est pas au-dessus des élèves sur une estrade (elle est d’ailleurs supprimée) : c’est avant tout un guide qui accompagne l’enfant dans son apprentissage d’un savoir personnel.

Il encourage la libre expression. Il sait écouter. Il fait confiance à l’enfant dans sa pratique artistique tâtonnante que nous décrivons dans le prochain paragraphe.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Mary Everest: Une Pedagogie Mathematique Innovante

5- Le tâtonnement expérimental et la méthode naturelle

tatonnement experimental methode naturelle freinet

« C’est en marchant que l’enfant apprend à marcher ; c’est en parlant qu’il apprend à parler ; c’est en dessinant qu’il apprend à dessiner ».

Par ces paroles, Célestin Freinet définie les fondements essentiels de sa pédagogie.

Et Elise Freinet d’ajouter que « C’est toujours la pratique qui enseigne ».

Le pédagogue a cette conviction que « l’école n’est pas le lieu où l’on apprend telle ou telle chose d’un programme défini. L’école doit être l’apprentissage de la vie. »

Ainsi c’est par l’expérimentation et non par la reproduction et la mémorisation par le « par coeur » que l’enfant apprend.

Il fait son apprentissage en faisant ses propres hypothèses, ses propres découvertes.

S’il échoue, tant mieux. Après tout,  « on apprend mieux de ses échecs ».

S’il réussit, tant mieux aussi. Il se forge ainsi une confiance en soi qui le motive à progresser davantage.

6- L’autonomie

A l’école, chaque élève prépare son propre planning hebdomadaire. Il bénéficie aussi de fichiers autocorrectifs pour avancer à son rythme dans son apprentissage.

On privilégie ainsi l’autonomie et la responsabilisation de l’enfant.

7-Le rythme et le suivi individualisés

Le rythme d’apprentissage individuel de l’enfant de chaque élève.

Chaque semaine, l’enseignant fixe avec les élèves de la classe une feuille de route collective.

Parallèlement, chaque élève définit ses propres tâches et activités, en fonction de ses capacités et de ses objectifs afin de progresser à son rythme.

 La Pédagogie Célestin Freinet et les Maths

recherche mathematique freinet

Objectif : Leur conférer la responsabilité de leur objet d’étude

Comme il est décrit dans les carnets de l’ICEM, « Le tâtonnement expérimental, c’est le mouvement même des Sciences au cours de leur histoire« .

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ovide Decroly : Pedagogie Active

Les enfants apprennent aussi à travailler en groupe, à coopérer, sur des situations de recherche : Recherche mathématique

Exemple réalisé par ICEM cf. lien ci-dessous:

« Les créations mathématiques :

A partir de matériel ou d’une simple feuille de papier, d’outils géométriques et d’un stylo, les élèves inventent une production avec des chiffres et des formes géométriques. Les productions sont ensuite affichées et font l’objet d’une discussion, d’un débat entre élèves pour y chercher et y lire des données mathématiques. Ce peut être des notions géométriques, telles que la symétrie, ou numériques telles que les opérations. Elles peuvent ensuite être le point de départ d’une recherche collective ; être réinvesties librement ; ou faire l’objet d’exercices donnés par l’enseignant pour approfondir la notion. »

Vous pouvez retrouver des applications concrètes de la pédagogie Freinet dans plusieurs établissements scolaires dans les liens ci-dessous.

https://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/20263

Outils Mathématiques Pédagogie Freinet

Influence et Héritage

ICEM Institut Coopératif de l’Ecole Moderne créée en 1948 par les époux Freinet est reconnue par l’Education Nationale et bénéficie aujourd’hui des nouvelles technologies. Après l’imprimerie, vive l’informatique, internet et la vidéo !

Pour en savoir davantage sur la pédagogie Freinet, vous pouvez visitez le site officiel suivant:

https://www.icem-pedagogie-freinet.org/

C’est article fait partie de mon défi 30 jours ; retrouvez-en la description via le lien suivant https://la-baguette-math-et-magique.com/mon-defi-30-jour…nir-bon-en-maths/

Si vous avez apprécié ou souhaitez me poser une question ou faire un commentaire, je serai ravie de vous répondre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*